"Chacun est singulier et c'est dans la vérité singulière que se trouve l'essence de l'humain." Julia KRISTEVA

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > L'écriture de Mary

L'écriture de Mary

Le 18 mai 2016
L'écriture de Mary
Mary revisite le poème "Liberté", sur ses carnets, miroir poignant du clair-obscur intérieur.

« Oui, je sais, c’est pas top de devenir adulte. 
C’est précaire. C’est être funambule sur une corde très raide.

Précarité, j’écris ton nom. 
Précarité j’écris ton nom sur les fringues pas à la mode que tu portais. Trop grands, trop petits, élimés…
Précarité j’écris ton nom sur les cinémas, les théâtres, les salles de spectacle, où je ne foutais pas les pieds. 
Précarité j’écris ton nom sur les paquets de pâtes. 
Précarité j’écris ton nom sur les vacances que je n’ai jamais eues. 
Précarité j’écris ton nom sur les paquets de gâteaux rangés à côté des romans pornos. 
Précarité j’écris ton nom sur les logements miteux où il fait froid l’hiver et trop chaud l’été. 
Précarité j’écris ton nom sur les placards vides. 
Précarité j’écris ton nom, j’écris cette honte, ce décalage. 
Les fringues à Emmaüs, la mère à l’assistance sociale, les bourses qui te sont reprochées. 
Putain de précarité, j’écris ton sale nom.

Alors il faut se débrouiller comme on peut, se fabriquer un harnais de secours pour ne pas tomber au fond du trou. 
Tu n’as aucune carte en main, juste envie de vivre. »

Mary, extrait de ses carnets (texte exposé pour l'inauguration des "mots de Paul")

Lettre d’information
c