"Chacun est singulier et c'est dans la vérité singulière que se trouve l'essence de l'humain." Julia KRISTEVA

Sophrologue à La Ravoire, Chambery

Séance de sophrologie Barberaz

Le cabinet de psychothérapie et de sophrologie Drahi-thérapie situé à la Ravoire vous propose de pratiquer la sophrologie en groupe ou en séance individuelle.

La sophrologie est respectueuse des principes énoncés par son inventeur, le professeur Alfonso CAYCEDO, et s'appuie sur la philosophie phénoménologique qui vise à rendre le sujet conscient « ici et maintenant ».

LA SOPHROLOGIE : LA SCIENCE DE LA CONSCIENCE EN HARMONIE

Une séance de sophrologie commence toujours par un entretien pré sophronique, qui vise à libérer la parole de son conditionnement mental, en aiguillant le discours sur l'état de présence dont l'individu prend conscience. La question primordiale sera donc « comment vous sentez vous ici et maintenant ? »

L'accent est mis sur l'être, et non sur le faire.

Le coeur de la séance se compose ensuite d'une ou de plusieurs relaxations (sophronisation, relaxations dynamique caycédienne, etc.)

Chaque exercice donne lieu à un compte rendu. Il appartient toujours à la personne de dire ce qu'elle veut d'elle-même, de ses éprouvés, de ses difficultés, de sa vérité. Le sophrologue considère l'autre, le sophronisé (ou sophronisant), comme absolument autre : à cet égard, celui-ci détient la vérité sur lui et le sophrologue est là pour être le dépositaire d'une expérience, pour aider le sujet à prendre conscience de son fonctionnement, des manifestations de sa conscience, et de ses capacités. En aucun cas le sophrologue ne devra émettre de jugement, ou tirer des conclusions, des interprétations, à partir de la parole de la personne, qui peut alors se libérer de la peur du regard de l'autre.

L'ALLIANCE

La sophrologue reçoit en séance individuelle, ou en séance de groupe. Toute participation à un groupe est cependant précédée d'un entretien préliminaire individuel, cela pour favoriser la rencontre, la confiance et le lien : ce qu'on nomme l'alliance sophronique.

L'alliance sophronique est indispensable : elle lie le sophrologue et le sophronisé (ou sophronisant) dans la confiance réciproque, dans le principe du non-jugement et de l'accueil. Le sophrologue acceptera de se laisser impressionner par le sophronisant.

LA VIVANCE

On parlera donc de vivance pour désigner la conscience de la vie en soi, et de présence pour désigner l'état d'être au monde ici et maintenant.

La sophrologie caycédienne est autant une science, donc une théorie, qu'une pratique, et toutes deux s'initient dans la philosophie phénoménologique.

Concernant les exercices de relaxation, ils puisent leurs sources dans les techniques de méditation orientales ; ils sont au demeurant simples, et peuvent répondre à la réalité physique de tout individu. La respiration, la concentration sur le souffle, est la clé de toute séance. On prend en compte les difficultés physiques et trouvons des protocoles simples, en fonction des possibilités de la personne.

LA SOPHROLOGIE, UN ENTRAÎNEMENT

Par la Loi de la répétition vivantielle, l'entraînement Sophrologique prend tout son sens et permet réellement au sujet d'accéder à une nouvelle manière d'appréhender son corps et son esprit ici et maintenant. Pratiquer régulièrement ce qui est une science, une méthode mais aussi une philosophie de Vie, est une promesse de changement, qui se vit en acte, selon la liberté et le rythme de chacun.

Dans le cabinet de psychothérapie et de sophrologie Drahi-thérapie, situé à LA RAVOIRE et à BARBERAZ, le travail en groupe est particulièrement porteur, parce qu'il permet une confrontation de ses éprouvés, avec ceux des autres, et que le cadre thérapeutique offre un espace de non jugement qu'il est parfois réparateur d'éprouver. Dans la réalité sociale, il est rare de vivre l'authenticité. Par sécurité, il vaut toujours mieux avancer masqué ! Ici, dans cet espace bienveillant et propice au changement, c'est possible, et même, c'est souhaité.

PRECAUTION ET DEONTOLOGIE DE LA PRATIQUE DE LA SOPHROLOGIE DANS LE CABINET DRAHI-THERAPIE

Il est très important de préciser que la sophrologie pratiquée par la sophrologue du cabinet drahi-thérapie situé à LA RAVOIRE et à BARBERAZ s'appuie sur les principes énoncés par le professeur Alfonso CAYCEDO, et que j'entends respecter strictement la déontologie transmise par mes formateurs.

La sophrologie caycédienne n'est pas de l'hypnose : elle en diffère par l'accent qui est mis sur la prise de conscience. En aucun cas le sujet ne doit perdre conscience, ou mettre sa liberté dans les mains du thérapeute (l'hypnose étant au demeurant un outil très efficace et maîtrisé avec beaucoup de rigueur par de bons thérapeutes). Le sophronisé est en état de conscience modifiée dans la zone sophro liminale. Le mental se tait, le silence se fait dans le cerveau, pourtant la conscience, elle, est renforcée.

La sophrologie, si elle a des origines communes avec le yoga, et avec d'autres techniques de méditations orientales, diffère cependant de ceux-ci. De même qu'il serait réducteur d'en faire un simple outil de remise en forme visant le bien-être.

Certes, pratiquer la sophrologie garantit un mieux-être, puisque l'on découvre son corps de l'intérieur, et qu'on se centre sur soi, pour atteindre un sentiment profond d'harmonie corps-esprit.

Cependant, les perspectives de la sophrologie caycédienne sont beaucoup plus vastes que cela.

Enfin, il est utile de rappeler que si la sophrologie évoque nécessairement la dimension spirituelle de l'être humain, elle n'a aucune parenté avec un quelconque mouvement religieux ou spirituel. La seule croyance sans laquelle on ne saurait travailler : être persuadé qu'on a un corps et un esprit, et que par le hasard, la coïncidence, ou la providence, (selon sa culture et sa certitude) les deux sont liés en soi et que notre être doit faire l'expérience limitée de la vie incarnée.

Contact

Actualités
Voir toutes les actualités
Lettre d’information
c